Cette année 2016, vous allez pouvoir retrouver deux de nos spectacles en tournée. D’une part CINERAMA, fiction cinématographique dans l'espace public et d’autre part HIGH DOLLS, concert marionnétique à hauteur d'enfants. Nous mettons dans l’agenda les dates des prochaines représentations au fur et à mesure qu’elles se confirment.

Parallèlement nous poursuivons nos recherches pour la création de deux nouvelles formes.

 

D'abord HORS CHAMP - échos d'un paysage.

Depuis plus de dix ans, avec SAFARI INTIME, DES RIVES LA NUIT, FAR OUEST, et nos ENTREPRISES DE DETOURNEMENT, nous imaginons des formes différentes pour approcher un territoire et le raconter. Avec "HORS CHAMP - échos d'un paysage", nous souhaitons placer les spectateurs face à un panorama rural, et proposer une mise en scène à l'échelle du paysage. Sur un plateau de quelques kilomètres de large et quelques centaines de mètres de profondeur nous imaginons créer un documentaire fiction, ou plutôt une fiction documentée. Une chorégraphie du réel, visuelle et sonore, jouant du lointain et du proche comme une mise en perspective poétique des réalités d'un bout du monde. Un hommage au vivant qui part du point de vue pour essayer de raconter ce qui ne se voit pas, ce qu'il y a derrière les choses, ce qui est "hors-champ".  Grâce au partenariat complice avec PRONOMADE(S) en Haute-Garonne, les 17 et 18 septembre 2016, nous proposerons deux premières tentatives, notre premier essai in situ à Estadens aux pieds des Pyrénées. Immersion dans le paysage, rencontres avec les habitants, essais techniques, réflexions et écriture, nous menons depuis quelques mois, des temps de recherche réguliers dans cette commune du Comminges.

 

Puis NATANAEL, ou « j’adore les carottes, c’est ce que je préfère dans les petits pois », un nouveau spectacle, écrit par un enfant, à destination de l’enfance. Ici Opéra Pagai renoue avec le théâtre d’objets et l’univers fantasque de l’imaginaire enfantin, comme dans sa première création « LES EXCUSES DE VICTOR » (2005). Ce spectacle est conçu sur la base d’un minutieux recueil d’histoires inventées par Diego, 9 ans, à la virgule et à l’erreur de syntaxe près. Les enregistrements audios de l’auteur donneront également, au fil du spectacle, de précieuses et visionnaires indications de mise en scène, que les comédiens s’emploieront à mettre en œuvre au fur et à mesure de la représentation.

Nous mettons ici toute notre savoir-faire d’auteurs, metteurs en scène, marionnettistes, comédiens et techniciens au service d’un spectacle d’enfant pour l’élever au rang de véritable spectacle jeune public, en prenant le temps de l’adaptation, de la conception, de la mise en scène et d’un vrai travail d’acteur et de marionnettiste.  

Et sous l’apparente légèreté des récits se niche des trésors de philosophie, une poésie que seul un esprit novice et gourmand peut admirablement exprimer…

Sophie et Sébastien travaillent dans nos bureaux à la conception de ce spectacle depuis quelques semaines, et ils entameront à partir du mois d’avril 2016 des périodes de travail au plateau. La création est prévue pour le début de l’année 2017… A suivre…

 

 

Une fois n’est pas coutume, ça faisait bien longtemps que nous n’avions pas remis à jour ce fil d’actualité. A notre décharge, une année 2014 encore bien remplie, qui nous a bien occupés.

Tout d’abord avec la création de CINERAMA. Nous vous en parlions déjà précédemment, le premier semestre de l’année a été consacré à l’écriture du spectacle. Après différents tests et essais, nous nous sommes attelés au travail d’écriture qui s’est  étalé sur plusieurs mois, à deux, quatre, ou six mains selon les périodes et les besoins, et s’est ponctué de plusieurs temps de résidences (Pessac, Bordeaux, Angers) pour valider ou invalider les choix d’écriture et de mise en scène. C’est à Angers au mois de mai, accueillis par la Paperie, Centre National des Arts de la Rue, que nous avons trouvé ce que nous voulions donner à voir, au travers d’une série de sorties publiques qui ont confortées nos choix, nos goûts, et nos appétences. (lire l'article de Télérama).

 

Les premières ont été présentées en juin dernier au Havre, accueillies par Le Volcan, scène nationale à laquelle nous sommes associés depuis 3 ans, collaboration qui touche à sa fin, qui nous aura permis de présenter la plupart des spectacles de notre répertoire et des interventions spécifiques (voici d’ailleurs le lien vers le reportage de France 3 sur LES JARDINS AUTOMOBILES) et qui a eu envie de nous faire confiance en renouvelant sous soutien et en le réinventant. La preuve en est, à l’issu des représentations de CINERAMA en juin, devant l’enthousiasme des spectateurs, l’équipe du Volcan nous a invité à revenir, 4 mois plus tard, en octobre, pour une nouvelle série de représentations du spectacle, invitation inédite jusqu’alors que nous avons honorée avec grand plaisir.

 

Nous avons eu aussi l’occasion de présenter ce travail en août dans Les Préalables et pendant le Festival d’Aurillac, sur une série de 7 représentations, tôt le matin, pour éviter la foule des festivaliers et trouver une vie de place à l’état naturel. En septembre, nous nous sommes installés une semaine sur la place du Bouffay de Nantes pour 10 représentations accueillies par le Grand T, une semaine (estivale !) qui nous a permis d’éprouver ce spectacle sur le long cours. Pour ensuite rejoindre le Comminges, accueillis par nos complices de Pronomades en Haute-Garonne pour 3 représentations sur la place de la Collégiales à Saint-Gaudens.

 

Tout cela devrait permettre à CINERAMA de faire des petits et trouver son juste rythme de diffusion au travers des saisons ou des festivals sur les années à venir… Pour l’heure, vous pourrez venir nous voir à partir du printemps prochain, les 22 et 23 mai 2015 aux alentours de Clermont-l’Hérault (Théâtre le Sillon) puis au TnBA à Bordeaux entre le 28 mai et le 7 juin 2015. Nous profitons de cette tribune pour vous informer que contrairement aux rumeurs qui vont bon train à Bordeaux, non, le spectacle n’est pas encore complet, la location des places à l’unité sera ré-ouverte au printemps à la billetterie du TnBA. Néanmoins, la jauge restant limitée, il faudra dégainer très rapidement…

D’autres dates sont prévues pour l’été 2015 et la saison prochaine, elles seront visibles dans l’agenda dès qu’elles se confirmeront.

 

En juillet dernier, à l’invitation de Pronomades en Haute-Garonne, nous avons inventé une soirée pour accueillir comme il se doit une « Météorite Annoncée » sur les terres du Haut-Comminges pour inaugurer l’ouverture de balades artistiques créées par Marc Pichelin et Winschluss à Pointis-de-Rivière.

Nous nous sommes bien amusés à mettre en scène l’arrivée de l’astéroïde et ses conséquences, plus de 500 spectateurs étaient au rendez-vous pour assister à l’évènement extraordinaire. Aux dernières nouvelles, certains habitants sont toujours à la recherche de la créature extraterrestre qu’on a cru voir s’échapper au moment de l’impact…

 

HIGH DOLLS, notre spectacle jeune public, continue tranquillement sa route après 5 années d’une belle vie. Nous avons eu l’occasion de le jouer à Floirac à la M270 en octobre dernier, à priori ultime représentations en Gironde, l’occasion de le revoir pour certains et pour d’autres de le découvrir parce que trop jeunes à l’époque de notre dernier passage ! Nous irons en février 2015 à Ifs en Normandie puis en mars à Auray dans le Morbihan dans le cadre du festival Méliscènes…  Peut-être pour les dernières, mais peut-être pas…

 

Concernant SAFARI INTIME, pour l’heure, pas de nouvelles représentations à vous proposer, seulement des pistes sur lesquelles nous travaillons pour pouvoir rejouer ce spectacle la saison prochaine, mais il est encore un peu tôt pour en dire davantage. Mais pour patienter, sachez que la BD de Fred Bernard consacrée à ce spectacle est sortie en début d’année, elle est « commandable » via La Paperie à St Barthélemy d’Anjou (www.lapaperie.fr). Bonne lecture !

 

 

Novembre 2013,


Ca faisait longtemps que nous n’avions pas mis à jour cette page d’accueil, il faut dire que l’année 2013 a été chargée en évènements et créations. Alors essayons de faire un petit compte rendu :


Nous sortons tout juste de FAR OUEST, une « aventure de proximité » sur le territoire de St-Médard-en-Jalles en Gironde. Plus d’un an et demi de repérage, 22 comédiens, huit techniciens pour créer un spectacle insolite de 3 heures au cœur de la vallée de la Jalle, une mini épopée à hauteur d’homme. Pendant huit soirs, 1500 spectateurs par groupe de 40 étaient projetés dans une fiction sur une dizaine de kilomètres dans laquelle on se déplace en vélo, à pied, en tracteur et en bus. Perdus dans la zone « périurbaine » après une mauvaise manœuvre culturelle, l’errance des spectateurs en quête de spectacle les mettaient sur la route de vrais-faux habitants. De mésaventures en rebondissements se dessinaient les contours de ce coin de territoire à travers les lieux et ceux qui les habitent : le lotissement, le camp de gitans, les écluses de la Jalle, les serres des maraichers, entre rocade et chemins forestiers, pistes cyclables et zones industrielles. L’intégralité du texte était écrite avec les mots même entendus dans la bouche des nombreux habitants que nous avons rencontré et des ceux qui nous prêtaient tous les soirs leurs lieux de vie et de travail pour les remettre en scène. Une organisation complexe pour créer un maximum de fluidité, une aventure dans tous les sens du terme, une histoire à vivre pour les spectateurs mais aussi pour nous, en parfaite collaboration avec toute l’équipe du Carré – Les Colonnes à St Médard-en-Jalles.

Pour en voir des extraits : http://www.dailymotion.com/opera-pagai#video=x17i2oc


Pour notre prochain spectacle CINERAMA, nous avons repris le travail d’écriture durant l’hiver dernier, et deux semaines de  résidences de répétition en mars à Libourne et en juillet 2013 à Saint Gaudens. Dans ce projet où nous nous amusons à fabriquer du cinéma avec les moyens du théâtre dans l’espace public, nous avons demandé à la scénariste et réalisatrice Delphine  Gleize (Carnages, La permission de minuit, etc) de collaborer à l’écriture du scénario avec nous pour cet hiver. Les répétitions reprendront au printemps prochain à Bordeaux, dans l'aglomération bordelaise et à Angers. Les premières se joueront en  juin prochain au Havre, puis la tournée passera par Nantes, Bordeaux, Saint-Gaudens et ailleurs…


Pendant trois jours en mai, dans le cadre de Rencontrer l’Animal, une manifestation montée par le Grand T à Nantes, nous avons recréé un VIVARIUM grandeur nature de 120m2, représentant un paysage de l‘estuaire de la Loire. Les spectateurs immergés au cœur du VIVARIUM dans un tunnel de verre ont pu observer une espèce endémique de l’estuaire, «  le pélodyte grenomus », le grenome. Voici l'histoire que nous racontions : des nantais du millénaire précédent ont fui les persécutions des vikings et se sont cachés dans l’estuaire. Petit à petit ils ont muté pour devenir mi mammifères, mi-batraciens, actuellement en voie de disparition pour cause de pollution intensive de l’estuaire. Un conte écologique, étonnant et drôle de trente minutes et pour trente spectateurs. Une petite prouesse de scénographie réalisée avec l’atelier de décor du Grand T, une prouesse pour les comédiens transformés en batraciens dans la forêt reconstituée… Une expérience théâtrale de plus pour la compagnie. Nous devons avouer que nous prenons beaucoup de plaisir à travailler à la mise en place d’univers onirique et réaliste en scénographiant des espaces vierges et clos.


Début Juin, au Havre nous avons créé une nouvelle ENTREPRISE DE DETOURNEMENT avec LES JARDINS AUTOMOBILES. Pendant une semaine nous avons raconté l’histoire de ces havrais vivant dans des appartements sans terrasses, ni jardins qui décident de réutiliser le toit de leur voitures stationnées pour en faire les espaces extérieurs dont ils sont privés. Une intervention non annoncée avec la complicité de la presse locale qui a suscité bien des réactions, qui interroge les habitants sur leur propre rapport à la ville, au logement au déplacement et aux usages des espaces publics…Ici, le blog des Jardins Automobiles avec vidéos, images, commentaires, impressions : http://lesjardinsautomobiles.blogspot.fr/


Le SAFARI INTIME de l’année 2013 s’est posé fin juin à Chalonnes-sur-Loire (49), petite ville de bords de Loire sur invitation de la ville et de son projet culturel Horizon(s). Comme pour les autres safaris, la préparation de ce spectacle a été la même (plusieurs temps de résidence in-situ quelques mois en amont des représentations) mais, fait nouveau pour ce Safari, nous avons été accompagnés pendant toute la mise en place, par Fred Bernard, auteur et illustrateur de BD. Cette idée inédite est venue de l’envie de La Paperie, Centre National des Arts de la Rue, d’accompagner l’expérience SAFARI INTIME de façon originale. C’est La Bulle à Mazé (49), médiathèque et centre de ressources pour la BD qui a pensé à Fred Bernard. Nous avons fait confiance et accepté la proposition. Fred nous a donc suivi et accompagné tout au long du processus de re-création du spectacle. Alors que SAFARI INTIME offre la possibilité d'épier l’intimité des autres, avec la présence de Fred à nos côtés, c’était à notre tour d'être observés et croqués, la première fois que nous donnions à voir l’intimité et les coulisses de la création de ce spectacle. Dans cette aventure autant artistique qu’humaine, le dessinateur solitaire était comme un poisson dans l’eau au milieu de cette troupe de comédiens et d’habitants. Car Fred, comme tous les raconteurs d’histoires, a cette soif des autres, ce goût de la découverte, et l’humilité nécessaire pour être à l’écoute. Il est par ailleurs doué d’un œil affuté et d’un sens aiguisé de la mise en scène qui, dans sa bouche, transforme chaque anecdote en scénario implacable. Nous avons hâte de le lire !

Sans compter qu’à Chalonnes nous avons été accueillis à bras ouverts par tous les habitants et comédiens volontaires impliqués. Nul doute que ce Safari restera dans nos mémoires…


La parution de la BD est prévue pour janvier 2014, nous vous tiendrons informés dès que nous en saurons plus…

 

 

 

 

Le jeudi 17 janvier 2013,

 

Après LA MAISON SUR L’EAU, notre dernière ENTREPRISE DE DETOURNEMENT réalisée à l’automne 2011, l’année 2012 fut une année de recherches et d’essais  pour différentes  créations qui verront le jour en 2013 et 2014…

Cette année bien sûr, nous poursuivons les tournées de HIGH DOLLS, spectacle pour enfants de tous les âges dans toute la France et donnerons encore quelques représentations de 80% DE REUSSITE (on approche doucement des dernières…).

En janvier 2012, au gré d’une création spécifique pour le musée d’Art moderne du Havre qui s’appelait « L’Aventure intérieure », nous avons pu expérimenter le travail avec des casques audios. Fondant comédiens dans la réalité et spectateurs dans le décor du musée, nous avons abordé une autre manière de traiter théâtralement l’intime en toute intimité dans un espace public. Pour continuer l’exploration des possibilités de ce dispositif  (les spectateurs invisibles  assistent au milieu des passants à un spectacle qu’eux seuls peuvent voir) nous avons voulu essayer en prenant  pour corps et décor une place publique. Après quelques jours d’écriture et de répétitions, nous avons présenté les premiers essais de CINERAMA (titre provisoire) aux « Spectacles de Grands Chemins » à Ax les thermes en juillet dernier. L’intérêt suscité par la proposition et le plaisir pris à sa réalisation nous ont incité à nous entourer de partenaires pour continuer le travail et en faire un spectacle abouti en 2014. Nous nous sommes remis à l’écriture et travaillerons in situ en deux périodes cette année. D’abord en mars et avril à Libourne avec Le Liburnia puis en juillet à St Gaudens avec Pronomades en Haute Garonne. A noter que des essais publics auront lieu à Libourne les 30 mars, 16 et 30 avril 2013. (Pour plus d’informations, c’est par ici : http://www.ville-libourne.fr/mes-loisirs/theatre-le-liburnia/331-programmation-2012-2013.html).

Nous retravaillerons l’hiver et le printemps prochain pour une création en juin 2014.

 

Pendant trois jours au mois de mai, nous poursuivons notre collaboration avec le Grand T à Nantes en expérimentant VIVARIUM,  une nouvelle forme « indoor », dans le cadre de « Rencontrer l’Animal ». Sans trop dévoiler le contenu, on peut dire que le projet consiste à  scénographier  entièrement un lieu (en l’occurrence la chapelle du grand T) pour y recréer un monde, un VIVARIUM  géant et y plonger le spectateur afin de l’embarquer dans une histoire folle, insensée et pourtant terriblement humaine…

Après celui de LA MAISON SUR L’EAU, un nouveau chantier de l’ENTREPRISE DE DETOURNEMENT verra le jour en juin prochain (le 7ème) en collaboration avec le Volcan, Scène Nationale du Havre. Pendant huit jours, nous allons investir la ville par surprise et embarquer les habitants dans une histoire à dormir debout qui est pourtant bien réelle.  Notre équipe de constructeur est au travail pour réaliser la scénographie urbaine, intrigante, réjouissante, renversante qui viendra interpeller  les havrais sur et dans leur quotidien.

 

Après Le Havre et Saint-Lumine en 2012, le prochain SAFARI INTIME aura lieu fin juin à Chalonnes-sur-Loire, dans le Maine-et-Loire, sur invitation de la mairie. Pendant toute la préparation et jusqu’aux représentations, nous serons accompagnés de Fred Bernard, dessinateur de BD, membre du collectif « La Bulle » qui réalisera une BD sur le processus de création d’un Safari. C’est la Paperie à Saint-Barthélémy-d’Anjou qui a eu cette belle idée insolite, nous avons hâte de la rencontre et sommes curieux du résultat.

 

Depuis 2011, sur l’invitation du Carré-Les Colonnes  dans le cadre de son Laboratoire Artistique de Territoire, nous sommes partis à la découverte de la vallée de la Jalle entre Saint Médard et Blanquefort, essayer de comprendre les enjeux de ce coin de nature en zone périurbaine de Bordeaux. Cette année les repérages et  les rencontres avec les habitants se poursuivent  pour créer FAR OUEST. Une dizaine de représentations est prévue fin septembre pour embarquer les spectateurs dans une « aventure de proximité » en mettant en scène le territoire pour mieux le raconter…

 

Désolés de rester vague à chaque fois mais chacune de nos propositions sont des moments « à vivre » ou la surprise est importante et mérite d’être préservée pour les éventuels spectateurs. Nous vous raconterons tout après…

 

 

Le  lundi 17 octobre 2011,


Nous sortons tout juste de « LA MAISON SUR L'EAU »,  notre dernière  ENTREPRISE DE DETOURNEMENT  qui a eu lieu dans le cadre d’Evento 2011, le rendez-vous  artistique et urbain de la ville de Bordeaux.  Du 4 au 14 octobre, nous avons raconté à la ville l’histoire de cette famille qui avait décidé de vivre en pleine nature au centre- ville, sur une île flottante au milieu de la Garonne (www.icicestailleurs.blogspot.com).

Avec l’accompagnement de la presse locale, nous avons pu préserver la surprise jusqu’à l’installation de l’ile en pleine nuit et faire courir la rumeur. Nous avons révélé notre véritable identité que le lundi 10 octobre dans la presse mais l’opération a continué comme si de rien n’était  jusqu’à la nuit du 13 au 14…

 

La rumeur :

reportage de France 3 : http://www.dailymotion.com/opera-pagai#videoId=xlroh4

article de Bordeaux 7 : http://www.bordeaux7.com/index.php/bordeaux-actu/1368-insolite--

La révélation :

article de Bordeaux 7 : http://www.bordeaux7.com/index.php/bordeaux-sorties/1378-evento

article de Sud-Ouesthttp://www.sudouest.fr/2011/10/10/l-ile-qui-fait-rever-522095-717.php

article du Figaro : http://www.lefigaro.fr/culture/2011/10/10/03004-20111010ARTFIG00712-un-vent-d-utopie-souffle-sur-bordeaux.php

interview radio grenouille : http://www.radiogrenouille.com/sortir/evenements-grenouille/eventail-devento-7-secret-stories/

 

A ce jour :

 - près de 2 000 personnes ont pu embarquer sur nos bateaux  pour les « sorties découverte de la maison sur l’eau » accompagné des guides de l’association fictive  « Ici C’est Ailleurs ».

 - plus de 15 000 connexions au Blog de la famille Laborde : www.icicestailleurs.blogspot.com

 - des dizaines de milliers de bordelais sont passé voir notre installation depuis les quais du quartier Saint-Michel.


Notre lettre aux habitants de bordeaux et de l’agglomération et aux autres :

« Nous espérons qu'avec La Maison sur l'Eau, pendant dix jours, vous avez regardé la Garonne autrement et que vous ne la regarderez jamais plus tout à fait de la même manière.

Que vous ayez été séduits, amusés par l'histoire de la famille Laborde, ou que vous vous soyez insurgés contre sa présence sur le fleuve, nous espérons avoir suscité questionnements, réactions, discussions, rencontres et qu'ensemble nous nous sommes interrogés, volontairement ou involontairement sur notre condition de citadins du 3ème millénaire. Et si c'était possible ? Et pourquoi pas ? Que fabrique-t-on de nos espaces publics ? Quelle capacité a l'urbanisme à combiner intérêt collectif et idéaux individuels ? Peut-on vivre « hors la ville » et « dans la ville » ?

Nous espérons que l'espace de quelques secondes, et même encore après notre départ, vous avez été interpellés par cette bulle de poésie et de liberté dans notre jungle urbaine. Cette Ile flottante, c'est un peu un rêve de gosse, c'est l'intrusion de Robinson Crusoé, d’Alain  Bombard ou de l'île mystérieuse dans notre quotidien…

Bien que la famille Laborde n'existe pas réellement, que le collectif "Ici c'est Ailleurs" est fictif, sachez que l'aventure sur l'île a réellement été vécue par ses habitants humains et animaux, jours et nuits, sans mettre pied à terre pendant près de deux semaines.

Pour les membres de la compagnie, la fin de cette histoire ressemble aussi à la fin d'une belle aventure, un  rêve, un rêve réalisé... A l'heure où la planète est presque entièrement cartographiée, qu'il n'y a plus de terres lointaines à découvrir, il nous reste à explorer les mondes inconnus que nous traversons tous les jours...» 

chargement du diaporama
Image buffer 2
Diaporama

Options

Activer le fondu
Temps entre chaque image (en secondes)