VIVARIUM 

Création en 2013

Durée : 3 jours 

Public : Tout public

Une création d'Opéra Pagaï

Conception, écriture et mise en scène : Cyril JAUBERT

Administration/Production : Sylvie LALAUDE, Philippe RUFFINI

Médiation et coordination : Ingrid HAMAIN

Régie : Raphaël DROIN

Fabrication latex et accessoires : Sophie CATHELOT et Sébastien GENEBES

Avec : Raphaël DROIN, Chantal ERMENAULT, Alice FARHENKRUG, Sébestien GENEBES, Lionel IENCO, Cyril JAUBERT

 

 

Spécialement pour "Rencontrer l'animal", un Vivarium géant reproduisant un paysage de bord de Loire, a été installé dans la chapelle du grand T. Entre estuaire et zone humide, pour pourrez y découvrir dans son biotope ligérien recréé, une espèce endémique très rare... Adeptes de bancs de sable, ils n'avaient jamais été repérés avant le début du 20e siècle et très peu de scientifiques ont eu l'opportunité de les étudier. 

A l'heure actuelle, il reste quelques individus en vie car l'espèce est menacée à la fois par la réduction des espaces naturels et par la pollution des cours d'eau. Pour la protéger, quelques passionnés ont décidé de garder ces spécimens en captivité, de les soigner en attendant de pouvoir les relâcher dans une réserve naturelle. Au cœur même du Vivarium, protégés dans un tunnel vitré, vous pourrez les observer aux côtés d’un spécialiste, et nous l’espérons mieux les comprendre et ainsi d'être sensibilisés à leur protection. Car si cette espèce est menacée d'extinction c'est que nous le sommes nous-mêmes…

 

  • LE CONTEXTE

C'est d'abord une commande, une carte blanche que nous donne Le Grand T, scène conventionnée Loire Atlantique, pour créer une forme artistique lors de la manifestation "Rencontrer l'Animal" qui a lieu du 15 au 19 mai 2013 à Nantes. Durant une semaine, cet évènement fait la part belle au théâtre, aux lectures, ciné-concert, spectacles sous chapiteau, etc...   Nous avons choisi d'investir la chapelle attenante au théâtre pour y créer un entre-sort pouvant accueillir une trentaine de spectateurs toutes les 25 minutes pendant 4 heures les 17, 18 et 19 mai 2013. 

 

  • LA FORME

Un vivarium de 120m² (20x6m) qui recrée "un biotope ligérien", (un bassin d'eau, un banc de sable, une berge avec son talus, toute la végétation des bords de Loire, plantes et arbres, sa cascade et des animaux (poissons, batraciens, oiseaux...). 

Le public peut observer ce "morceau de nature recréé" de son centre, protégé par un tunnel vitré, ce qui le place à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de la scénographie... Des hauts parleurs discrets renvoient les bruits du vivarium ainsi que la voix du guide commentateur. 

 

  • L'HISTOIRE

Lors de guerres de Vendée, quelques chouans obligés de fuir la répression de l'armée républicaine ont dû se cacher dans la forêt loin de la civilisation. Oubliés du monde, ils ont fini par accepter cette nouvelle vie sans danger. Au fil des générations, ils se sont adaptés au milieu naturel et ont muté pour devenir des créatures mi-homme mi-animal qui peuvent les rapprocher de certains reptiles ou batraciens, voire de certains animaux à fourrure des bords de Loire. Ils ont développé des stratégies de camouflage qui leur permettent de se fondre complètement dans leur biotope. Ils n'ont ainsi jamais été repérés et très peu de scientifiques ont eu l'opportunité de les étudier. 

A l'heure actuelle, il reste quelques spécimens en vie qui sont les lointains descendants des chouans originels car l'espèce est menacée à la fois par l'emprise humaine sans cesse grandissante sur les espaces naturels mais aussi par la pollution croissante des cours d'eau, notamment la Loire et ses affluents. Les ravages de la dégradation de l'environnement peuvent se voir sur nos créatures et expliquent une partie de leur mutation génétique. Cette espèce est appelée "Homme de la Loire" et pour la protéger, quelques passionnés ont décidé de garder ces spécimens en captivité, de les soigner en attendant de pouvoir les relâcher dans une réserve naturelle ou ils pourront perpétuer l'espèce. 

Ce Vivarium géant installé pour la manifestation "Rencontrer l'animal" est l'occasion pour les visiteurs de pouvoir les observer, de mieux les comprendre et ainsi d'être sensibilisés à leur protection.

 

  • L’INTENTION

En mettant en scène ces créatures imaginaires à l'intérieur de ce Vivarium géant, nous avons souhaité permettre au public de s'immerger dans un monde merveilleux. Ces vingt minutes à l'intérieur du Vivarium doivent être un moment étonnant, magique, inattendu, comme un rêve éveillé que nous voulons beau et émouvant. Ces créatures animales,  étranges et touchantes, sont si différentes et pourtant si proches de nous que c'est notre propre histoire qu'elles racontent. Le commentaire du guide est primordial car il est met en parallèle l'évolution du milieu depuis quelques siècles et les mutations opérées sur les créatures. Ces mammifères tentant de survivre dans un environnement qui se dégrade, c'est une métaphore de l'homme, de chacun d'entre nous. Si l'homme de la Loire est menacé d'extinction c'est que nous le sommes nous-mêmes.


Vivarium a été créé à la Chapelle du Grand T en mai 2013 dans le cadre de la manifestation Rencontrez l'Animal.


Coproductions : Opéra Pagaï, Le Grand T - scène conventionnée, La Paperie - Cnarep


La compagnie est en convention avec le Ministère de la Culture et de la Communication-DRAC Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par la région Nouvelle-Aquitaine, le Conseil départemental de la Gironde et la Ville de Bordeaux.