E.N.S.H.O.T

L’Ecole Nationale des Stewards et Hôtesses de Terre

Création en mars 2004 à Libourne

 Entreprise de détournement - Chantier n°1 

Durée : 5 jours

Public : Tout public

Une création d'Opéra Pagaï

Mise en scène : Cyril JAUBERT

Avec (distribution variable) :
Valérie ANCEL, Cécile AUBAGUE, Véronique CAILLE, Sophie CATHELOT, Raphaël DROIN , Chantal ERMENAULT, Sébastien GENEBES, Lionel IENCO, Cyril JAUBERT, Cyril LEDUQUEY, Nicolas SOULLARD 

Administration et production : Karine BALLU et Philippe RUFFINI

Vidéo : Bastien PASQUIER

Journal de bord : Marik WAGNER

C’est le premier chantier mis en place. Nous sommes donc dans l’approche d’une nouvelle démarche de travail. Nous réalisons plusieurs journées d’immersions qui nous mènent à prendre les bus de la ville comme champ d’expérimentation. En effet, c’est par ce moyen de transport qui traverse la ville de part en part et qui est utilisé au quotidien par la population que nous pouvons détourner le regard porté sur la ville. Comment ? En introduisant à l’intérieur des bus, des visites guidées qui vont faire redécouvrir sous des angles incongrus le trajet quotidien de l’usager.

Nous décidons alors d’élaborer le scénario suivant : L’Ecole Nationale des Stewards et HOtesses de Terre créé à Dunkerque depuis quelques mois entend révolutionner le monde du transport en commun. Au programme, une formation théorique comprenant des cours de psychologie, une formation à la courtoisie, des cours de langues étrangères et des notions de secourisme, mais aussi des bases en patrimoine et histoire de l’Art pour la dimension culturelle. Sans oublier un stage pratique….

A Libourne, c’est donc six stagiaires de l’E.N.S.H.O.T accompagnés de leur directeur qui entame une semaine de mise en pratique dans les bus de la ville. 

 « Après leur formation théorique, ils se confronteront pour la première fois avec la réalité du terrain. Le rapport à l’autochtone, à l’usager, est primordial et les stagiaires le savent. Ils ont une grosse pression sur leurs épaules depuis quelques jours car ils sont conscients que ces évaluations compteront beaucoup dans leur note finale et que cet examen est éliminatoire » précise Jérome Jauzion, le directeur de la formation. Les usagers sont sollicités pour évaluer leur travail et une remise publique des diplômes a lieu sur la place centrale de la ville en fin de semaine.

 


ENSHOT a été créée en mars 2004 à Libourne.

Recréé dans les villes de  Saint-Brieuc en décembre 2010 et Le Havre recréé en janvier 2011.

— A nécessité  10 jours de repérages et de rencontres, 10 jours d’écriture, 2 jours de montage, 5 jours de réalisations


Coproductions : Opéra PagaÏ, Festivités et Action Culturelle – Ville de Libourne (33), Itinéraire Bis – Agence culturelle départementale des Côtes d’Armor, Le Volcan – scène nationale Le Havre

Avec le soutien des sociétes de transport en commun des villes. Nous remercions vivement les chauffeurs de bus pour leur complicité.


Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication – Direction régionale des Affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département Gironde et la Ville de Bordeaux